• Autres diktats,  Sexisme

    La ville faite par et pour les hommes

    Aujourd’hui, j’ai décidé de faire un résumé du livre d’Yves Raibaud, spécialiste de la géographie du genre, chargé de mission égalité femmes-hommes. C’est un livre que j’ai particulièrement apprécié car, bien qu’il manque certains points, il permet de faire un état des lieux consternant concernant la place des femmes dans la ville. Je rajouterais juste que je ne connais pas Yves Raibaud, j’avoue n’en avoir jamais entendu parlé avant mais que j’ai choisi ce livre car le résumé m’a parlé et j’ai été ravie des dénonciations qui sont faites dans ce livre. Si j’ai glissé quelques remarques, aucune interprétation n’est faite, j’ai tenté de résumer au mieux possible les propos…

  • Non classé

    Quand les musiques nous parlent

    Je pense que les musiques et l’art en général jouent un rôle important lorsque nous souffrons de troubles psy. Certaines musiques, notamment, parlent explicitement (ou plus implicitement) de troubles psy et parfois se reconnaître dans cet art, dans les paroles de personnes connues ou qu’on admire et se dire qu’elles aussi ont vécu ou vivent les mêmes problèmes est parfois apaisant, comme une sensation de se sentir moins seul.e.J’ai sélectionné quelques musiques sympas qui font écho directement au trouble de la personnalité borderline dont je souffre. J’aurais pu rajouter plein d’autres musiques sur les autres troubles et faire un article plus complet mais je pense qu’on aurait jamais fini de…

  • Grossophobie

    Ces comptes mettant à l’honneur les gros.se.s et qui font du bien

    Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne dès que je vais sur Instagram (et notamment sur sa page d’accueil) je tombe toujours sur l’illusion de la perfection : mannequins aux courbes parfaites, sans un semblant de cellulite, bouche pulpeuse, des photos de repas “healthy” qui ne doivent certainement pas tenir au ventre et j’en passe !Ce n’est pas nouveau, Instagram aime ces modèles stéréotypées tandis qu’il censure les gros corps. Alors j’ai décidé de contrer cette obsession malaisante en suivant des comptes de gros.se.s, qui elleux ont tendance à être invisibilisé.e.s. C’est aussi de cette façon que j’ai pu prendre plus confiance en moi, en…

  • Autisme,  Dépression,  Psychophobie,  Schizophrénie,  TOCs,  Trouble de la personnalité borderline,  Trouble du comportement alimentaire,  Troubles anxieux,  Validisme

    Le détournement des nominations médicales : ma maladie n’est pas un adjectif à utiliser à la légère !

    Combien de fois j’ai pu entendre, alors que des gens de mon entourage changeaient d’idées ou d’humeur, “ouah t’es un peu bipolaire toi” sorti tout droit de la bouche de personnes non concerné.e.s.Combien de fois j’ai pu entendre mes collègues féminines dire d’une autre “elle est tellement maigre elle est anorexique elle“.Combien de fois j’ai pu entendre des ami.e.s dire “J’ai des TOCS. Ma maison doit toujours être niquel, je suis tellement maniaque.“ Et le pompon : un politicien ( Fillon ) qui dit “Je ne suis pas autiste !” afin de d’expliquer qu’il comprenait ce qu’on lui disait. Ce ne sont que des exemples parmi tant d’autres. Si ici je vais me focaliser…

  • Sexisme

    Injonctions beauté, souffrances à la clef

    “Il faut souffrir pour être belle” qui d’entre nous n’a jamais entendu ce dicton ? Il n’a jamais été aussi vrai que ce soit sur le plan physique ou encore psychologique. Je vais donc vous parler aujourd’hui des différentes injonctions faites aux femmes qui constituent un véritable problème tant au niveau sociologique qu’au niveau personnel. Bien évidemment cette liste d’injonctions n’est (malheureusement) pas exhaustive car si les injonctions beauté ne cessent d’évoluer et de se multiplier, la souffrance générée par celles-ci elle aussi ne cesse de grandir. Les injonctions beauté faites aux femmes, instrument du sexisme ordinaire dès le plus jeune âge Il suffit de voir dans les magasins à…

  • Grossophobie

    La Grossophobie au quotidien

    La grossophobie est discutée, moquée parfois-même et souvent incomprise. La grossophobie, pour ceux qui ne connaissent pas encore ce terme, est “une aversion ou attitude hostile à l’encontre des personnes grosses, en surpoids ou obèses.” Véritable problème sociétal, la grossophobie semble être une des discriminations en vogue et surtout totalement assumée de la part des gens en général. Petit tour d’horizon sur la grossophobie vécue quotidiennement par les personnes grosses. La grossophobie a lieu… … Dans la rue ou dans les activités quotidiennes C’est une grossophobie qui est omniprésente. Car les gros.se.s se nourrissent, agissent, respirent et tout simplement vivent, iels ne sont jamais à l’abri d’une tentative de rabaissement…