Dictionnaire

On utilise des mots un peu compliqués parfois, pas vrai ? Alors retrouve ici tous les mots qui te posent problème.

A

Alliste : Personne non autiste

Allisme : neurotype non-autiste. Ce terme est surtout utilisé en « opposition » à celui d’autisme. Une personne concernée est dite « alliste ».

Anxiété : état psychologique et physiologique caractérisé par une émotion de peur constante ou redondante, ainsi que par des symptômes physiques liés à la perception d’un danger (respiration rapide, sudation, maux de ventre, tremblements…). On distingue la peur et l’anxiété, car cette dernière survient généralement en l’absence de réelle menace et peut constituer un trouble psychique (voir Troubles anxieux).

Autisme : variation neurologique touchant environ 1% de la population globale, affectant principalement les sphères sociales, sensorielles et émotionnelles. L’autisme se manifeste notamment par : des hypo- et hypersensibilités émotionnelles et sensorielles, des centres d’intérêts spécifiques, des comportements d’auto-stimulation et un rapport différent aux relations sociales. Classé par l’OMS comme un trouble envahissant du développement (TED), l’autisme est avant tout un neurotype différent de la norme. Une personne concernée est dite « autiste ».

C

Clickbait : désigne “un contenu Web qui vise à attirer le maximum de passages d’internautes afin de générer des revenus publicitaires en ligne. Dans cette optique il s’appuie en premier lieu sur un titre racoleur, voire mensonger et sur des éléments sensationnels, émotionnels au détriment de la qualité ou de l’exactitude (avec un basculement possible vers les fake news). Le but du clickbait est d’attirer les clics à peu de frais et d’encourager le transfert d’un contenu sur les réseaux sociaux. ” Sources : Wikipedia

F

Fidgeting : comportement d’auto-stimulation (stimming) consistant à stimuler les mains : bouger les mains, manipuler des objets, battre des mains sur une surface… 

H

Haut Potentiel Intellectuel (HPI) : situation d’une personne dont le score de QI est supérieur à la moyenne, c’est à dire supérieur à 125. Certains psychologues (comme Jeanne Siaud Facchin) ajoutent à ce critère des spécificités sensorielles et émotionnelles. Ce concept est cependant sujet à débats pour de nombreuses raisons.

M

Masking : Essayer d’agir selon les normes sociales, de correspondre aux normes auxquelles le monde s’attend alors que nos habitudes, nos réactions, nos sentiments sont différentes.

N

NeuroAtypique (NAT)/Neurodivers/Neurodivergent (ND) : personne dotée d’un neurotype considéré comme moins répandu statistiquement que le neurotype « de référence », par exemple : personne autiste, dotée de synesthésie, dyslexique… 

Neurodiversité : approche sociale et scientifique qui considère les variations neurologiques (autisme, syndrome de La Tourette, schizophrénie…) comme faisant partie de la diversité biologique humaine, au lieu de les classer dans la catégorie des anomalies. Ce terme désigne également la-dite diversité, ainsi que les mouvements sociaux consacrés à la reconnaissance des droits des personnes neurodiverses. 

Neurophobie : discrimination envers les personnes possédant un neurotype considéré comme moins répandu statistiquement (personnes autistes, dyslexiques, schizophrènes…). 

Neurotype : terme désignant un ensemble de personnes partageant de nombreux points communs neurologiques, relativement homogènes, par exemple : le neurotype autiste, le neurotype bipolaire, etc. 

Neurotypique (NT) : personne dotée du neurotype considéré comme étant le plus répandu statistiquement, et constituant à l’heure actuelle la norme à laquelle sont comparés les autres neurotypes, c’est-à-dire : une personne alliste, sans schizophrénie, sans bipolarité, sans trouble envahissant du développement… 


O

Orthorexie : “Trouble qui pousse une personne à s’attacher de manière obsessionnelle à la qualité des aliments qu’elle absorbe.
L’orthorexie est un trouble du comportement alimentaire marqué par l’obsession de respecter des règles nutritionnelles strictes. Cette obsession permanente de « manger sain » est considérée comme pathologique quand elle envahit la vie quotidienn
e.” Sources : Larousse

P

Psychophobie : discrimination envers les personnes reconnues et/ou considérées comme souffrant de troubles psychiques. On utilise parfois aussi ce terme pour les discriminations subies par les neuroatypiques (à la place de neurophobie). 

Q

Quotient Intellectuel (QI) : résultat obtenu grâce à un test ou un ensemble de tests psychométriques, notamment dans le cadre d’une évaluation psychologique. Ce « score » a été établi à l’origine pour détecter les cas de retard intellectuel chez les enfants, et ainsi pouvoir leur apporter une aide éducative. Il est également utilisé comme outil statistique et dans le cadre de certains diagnostics.

S

Stéréotypie : comportement répétitif, routinier, qui perdure dans le temps et semble n’avoir aucun but ni signification. Ex : se balancer d’avant en arrière, se mordre l’intérieur des joues, sucer son pouce… Ces comportements peuvent avoir une origine pathologique (syndrome de stress post-traumatique, troubles obsessionnels compulsifs, lésions cérébrales…) ou être liés à la neurodiversité (autisme, syndrome de La Tourette…). 

Stim/Stimming : termes venant de l’Anglais self-stimulatory behavior, littéralement : comportement d’auto-stimulation. Les comportements de stimming ont pour but d’apporter une stimulation sensorielle, que ce soit pour réguler les émotions, par simple plaisir ou pour combler une hypo- sensibilité sensorielle. Surdon/Douance : voir Haut Potentiel Intellectuel

T

Troubles anxieux : catégorie de troubles psychiques caractérisés par un état anxieux constant et/ou redondant (sentiment de peur et d’urgence, tremblements, fréquence cardiaque élevée…), en l’absence de danger immédiat. Parmi les troubles anxieux reconnus médicalement, on peut citer : l’anxiété généralisée, la phobie sociale, les phobies et le trouble panique. 

Troubles Dys- : ensemble de troubles cognitifs responsables de difficultés de l’apprentissage, comme la dyslexie (difficulté à intégrer le langage écrit), la dysphasie (difficulté à intégrer le langage oral) ou encore la dyspraxie (troubles moteurs et /ou visuo-spaciaux). 

Troubles Envahissants du Développement (TED) : ensemble de troubles reconnus par la Classification Internationale des Maladies (CIM) comme des « troubles caractérisés par des altérations qualitatives des interactions sociales réciproques et des modalités de communication, ainsi que par un répertoire d’intérêts et d’activités restreint, stéréotypé et répétitif. Ces anomalies qualitatives constituent une caractéristique envahissante du fonctionnement du sujet, en toutes situations. ». 

Trouble Obsessionnel Compulsif (TOC) : trouble psychique caractérisé par des pensées invasives et obsessionnelles, et/ou par des comportements répétés, ritualisés et envahissants qui semblent ne répondre à aucun but (comportement compulsif). Ce trouble présente une forte comorbidité avec les troubles anxieux et les états traumatiques. 

Trouble de la Rêverie Compulsive (TRC ou MD) : connu par les chercheurs anglo-saxons sous le terme de Maladaptive Daydreaming disorder, il s’agit d’un trouble caractérisé par des rêveries conscientes (durant l’état de veille) envahissantes, obsessionnelles et extrêmement réalistes. Contrairement aux rêveries normales, les rêveries présentes dans le cadre de ce trouble impactent la vie des personnes concernées en les empêchant de fonctionner correctement.